Rochemort

Adèle Exarchopoulos en Anne de Rochemort

Un film de cape et d’épée se déroulant au XVIII siècle.

 

Par une terrible nuit d’orage de 1757, un drame se noue.

Le chevalier Jean de Rochemort, de retour de la Guerre de Sept ans, est accusé de haute trahison et est exécuté. Sa femme, Aline de Rochemort et sa petite fille se réfugient chez leur voisine, la comtesse de la Valleuse. L’enfant de la comtesse de la Valleuse, Anne, se meurt. Elle a deux ans, comme la fille d’Aline de Rochemort… Aline confie son enfant à la comtesse de la Valleuse et chevauche vers Paris, pour alerter le roi Louis XV de l’injustice faite à son mari mais est assassinée par les sbires du comte de Saint-Véran, le véritable traître. La fille de la comtesse de la Valleuse meurt. Malgré son chagrin, la comtesse substitue la fille des Rochemorts au corps sans vie de sa fille Anne…

La fille des Rochemort, devenue Anne de la Valleuse sera élevée dans l’ignorance de sa véritable identité en compagnie de celui qui devient son frère, François, de deux ans son aîné…

Quinze ans ont passé…

La jeune Anne, devenue une escrimeuse émérite, se retrouvera à épouser le meurtrier de ses parents.

 

Le film baignera dans une atmosphère froide et humide, avec de vastes châteaux qui ne sont éclairés qu’à la faible lueur d’une bougie, des forêts dangereuses que l’on ne risque pas de traverser la nuit… Une histoire sombre au dénouement héroïque.

 

Réalisateur : Jonathan Helpert

Scénario : François Armanet et Jean Helpert

Production délégué : Déborah Helpert

Page Allocinéhttp://www.allocine.fr/film/fichefilm-185862/photos/detail/?cmediafile=21049743